Olivier Arlot Portrait

Le chef n’a pas attendu le nombre des années. A 31 ans, Olivier Arlot a exercé ses talents dans les plus grandes brigades : Taillevent (3 étoiles au Michelin), le Plaza Athénée, la Chèvre d’Or à Eze Village, le Crillon, le Park Hyatt Vendôme de Jean-François Rouquette… Avant de retrouver enfin sa Touraine natale. Elu « Grand de demain » par le Gault & Millau, il ouvre alors un premier restaurant au cœur de Tours. Mais il se sent vite à l’étroit pour exprimer pleinement sa cuisine, et reprend la Chancelière, une institution tourangelle qui a su garder son étoile pendant plus de vingt-cinq ans. Aujourd’hui, c’est avec Michel Gangneux, le chef de cette maison au riche passé, qu’Olivier Arlot cuisine de concert.

Sa cuisine va à l’essentiel, avec beaucoup de rigueur. A la fois claire, simple et créative, cette cuisine de marché témoigne avant tout d’un respect des produits, qu’Olivier Arlot s’attache à ne jamais dénaturer. Des associations de saveurs pertinentes, une cuisson précise et un juste assaisonnement, sont la signature du chef.

Les vins du Val de Loire sont bien sûr dans leur élément… Mais pas seulement. La carte nationale élaborée par le sommelier, David Fontaine, compte pas moins de 350 références.

Le cadre est à l’image de la cuisine d’Olivier Arlot : limpide, sobre, élégante. Cette atmosphère empreinte de sérénité est idéale pour goûter à son talent.

Réservation : La Chancelière